“Cultiver des huîtres et des moules, des métiers en devenir”
contact

Reprendre un cabane ostréicole

Toute création ou reprise d’entreprise exige une liste d’ingrédients semblables. En conchyliculture, la diversité des établissements permet -à celui qui est motivé- de trouver sa propre recette et d’y apporter sa touche personnelle.

Qu’est-ce qu’une cabane ostréicole ?

Les cabanes ostréicoles de Charente Maritime vous font rêver. Elles sont indissociables de l’identité de notre département. 

Mais il faut savoir que que leur préservation est un enjeu majeur et qu’elles sont la plupart du temps situées sur les Dépendances du Domaine Public (DPM) et ne peuvent être exploitées que dans le cadre d’un usage professionnel. 

Les cabanes sont installées sur l’estran ou à terre. C’est l’obtention de la concession (pour 30 ans) qui permet de prolonger l’activité en mer si on le souhaite. Les cabanes ou hangars sont en bois, en parpaings enduits ou en béton.

Selon le site de Légifrance

“Les dépendances du domaine public maritime situées hors des limites administratives des ports peuvent faire l'objet de concessions d'utilisation en vue de leur affectation à l'usage du public, à un service public ou à une opération d'intérêt général. Les biens ainsi concédés ne sont pas soustraits au domaine public.

Ces concessions sont conclues pour une durée qui ne peut excéder trente ans.”

Pourquoi reprendre un cabane ostréicole en Charente Maritime ?

Plus de 200 cabanes ostréicoles sont à reprendre en Charente maritime ! 

Un avenir au plus près de l’océan s’offre à vous ainsi que plusieurs possibilités de développement d’entreprise et de production. Il suffit de trouver la composition qui répondra aux aspirations et besoins qui vous sont propres. 

Les chiffres de la réussite :

  • Un taux de réussite est assuré à 5 ans de 97%
  • 112 cabanes ont été reprises en 3 ans 
  • Aucune faillite de ces entreprises ostréicoles et mytilicoles !

La variété des missions se trouve dans :

  • Les productions avec des produits sains, nobles et à forte valeur ajoutée
  • Des entreprises aux méthodes, localisations, tailles de structures différentes.

Le CRC 17 est le garant de votre réussite, de la naissance de votre projet jusqu’à sa réalisation et même au-delà.

Faut-il une formation pour reprendre un cabane ostréicole ?

C’est une profession réglementée et il est indispensable et obligatoire de suivre des formations diplômantes pour pouvoir créer son entreprise conchylicole.

Pour pouvoir créer sa propre exploitation et reprendre une cabane ostréicole, il est nécessaire d’avoir au minimum un Bac Pro Cultures Marines. Si on travaille depuis plusieurs années en tant que salarié ostréicole, on peut suivre une formation continue et obtenir une VAE.

Les formations initiales et continues pour devenir conchyliculteurs sont encadrées par des organismes en Charente maritime :

  • 1 organisation professionnelle : le CRC 17, avec un conseiller pour vous accompagner gratuitement.
  • 3 appareils de formation : CFPPA de Bourcefranc, le Lycée de la Mer de Bourcefranc, le Lycée Maritime de La Rochelle.
  • 1 centre technique : CAPENA.

Quels sont les aides au financement spécifiques à la conchyliculture ?

  • FEAMPA : Subvention pouvant atteindre 50 % du montant des dépenses éligibles HT.
  • AIDE DÉPARTEMENTALE : Subvention forfaitaire de 10 000 € pour une première installation.
  • ICM : Prêt d’honneur de 5 000 € à 20 000 €, remboursable sur une durée de 3 à 7 ans.

    * Dispositifs cumulables entre eux et avec les aides non spécifiques à la conchyliculture.